Print this page

Qui Sommes-nous

À PROPOS DE NOUS

La ville Tsakhkadzor se situe dans la région Kotayk de la République arménienne à 5 kilomètres au nord-est du centre de la région Hrazdan. La ville se trouve à 50 kilomètres de la capitale Erevan et l’altitude au niveau de la mère est 1841 mètres. Tsakhkadzor a obtenu le statut de la ville en 1984. La plupart de la ville est tendu sur le versant de la montagne. La ville avec sa partie principale est tendue sur le versant Est de la montagne Teghenis qui est considerée d’être l’un des principaux centres touristiques de la république. La population de la ville est d’environ 1700 personnes. Tsakhkadzor comme une résidence est connue depuis l'antiquité. Le nom de la ville est lié à celui des montagnes Tsaghkuniac. Autrefois la ville a été nommée Tsaghkotsadzor. Au début de Moyen Âge la province a été la chasse des royales Arshakuni. Du sixième au septième siècles la province a été donnée à la famille ministérielle des Kamsarakan. Au dixièmé siècle les Pahlavouni succède à la famille Kamsarakan et en 1033 Grégoire Magistros Pahlavouni a construit une église à Kétcharouyk en nommant celle-ci par le nom de Grigore Loussavoritch. Par cela il a fondé le monastère célèbre Kétcharis. En 1051 il a construit la deuxième église St. Nchan. Aux 13-14 siècles la vie économique et culturelle a commencée à améliorer. Pendant ces siècles dans la ville ont dominé les familles autoritaires Khaghbakian, ensuit Prochian. Vasak Khaghbakian de 1203 à 1214 a fait beaucoup de réparations à Kétcharis en construisant l’église St. Katoghiké à coté de St. Nchan. Cette église, qui est construite par l’architecte Vetsik est la plus luxueuse des églises du monastère avec ses décorations. Pendant cette période de temps est également construite l’église St. Haroutioun. Les mentions du 17ème siècle précise que les églises et les chapelles du monastère ont été debout. Tous les coupoles du monastère Kétcharis ont été détruites aprés le tremblement de terre en 1828. Pendant les années 1830 le monastère était un peu nettoyé, améloré. Avant les systèmes soviétiques Tsakhkadzor est devenu une centre médicale de la province d’Erevan où les fonctionnaires de la province ont pris du repos d’été et en même temps Tsakhkadzor une grande residence, était habitée par les Russes. Pendant les années soviétiques il fonctionnait d’environ trois mille camps pionniers et lieux de repos. En 1967 le téléphérique en fauteuil a été construit dans la ville qui est devenu la carte de visite de la ville en améliorant les vacances d’hiver attrayants et populaires. Aprés les années soviétiques Tsakhkadzor a gardé et amélioré ses traditions du centre médical. Beaucoup de bâtiments, qui ont été construits par la grande classe bourgeoise, commerciale et industrielle d’Erevan et de Tiflis, ont été nationnalisés comme les maisons de campagne. Aprés la déclaration d'indépendance en Arménie il y était les journées dures, mais depuis 2000 une nouvelle croissance a commencé et la ville a obtenue un nouvel éclat et description. Aujourd’hui Tsakhkadzor est une ville avec des bonnes places, des rues avec l’éclairage de nuit de luxe, avec des modernes hôtels, avec des lieux de repos et elle est aussi attractive en été et en hiver. La partie intégrande de la ville est le téléphérique dont les cinq gares sont construites de 2004 à 2007 par la société “Leiter”. Ces 5 gares avec ses installations techniques et avec le niveau de la service, correspondent à des critères internationales d’aujourd’hui. Ils ont construit également les chemin pour glisser d’environ 30 km. Ici en hiver prennent du repos les habitants de la républque et les amateurs des sports d’hiver d’autres pays. Dans la ville fonctionnent les hôtels modernes et les lieux de repos qui assurent les services excellentes. Il y a différents types d’hôtel pour tous les gôuts et niveaux. Les hôtels ont l’experience d’organiser des réceptions selon les critères internationales et ils sont prêts à avoir les clients à toutes les saisons de l'année. L’ hôtel “Golden Palace Hôtel Resort & Spa GL” est un hôtel 5 étoiles, l’hôtel “Jupiter” au centre ville, qui est connu pour sa bonne cuisine et son personnel hospitalier, “Complexe sportif”, qui propose une système des services modernes. Ceux dont on a parlé sont seulement une petite partie d’hôtels de Tsakhkadzor, car ils sont d’environ 40. Il y a aussi une organisation sociale appelé “Association des hôtels de Tsakhkadzor” qui est la meilleure entre les associations des hôtels en Arménie en 2012. Le monastère de Kétcharis est le centre religieux et culturel de Tsakhkadzor qui a été totalement renouvelé en 2001. C’est le liux aussi préféré des habitants de la république et des touristes. Ici se trouve le diocèse de Kotayk, de l'Église apostolique arménienne. Dans la ville se trouve la maison-musée des Frères Orbéli. Ces célèbres scientifiques Arméniens Lévon, Rouben et Hovsép sont grandis dans leur maison de campagne à Tsakhkadzor et Lévon Orbéli est né ici. Aujourd’hui cette maison-là est devenue une maison-musée où il y a beaucoup d’objets exposés d’Erevan, du Moscou, et de St. Peterbourg concernants l’activité des frères. Tsakhkadzor est la zone de loisirs la plus aimée et la plus connue en Arménie et à l’extérieur. Tsakhkadzor est très attirant pour les touristes aussi grâce à ses possibilitées de repos pendant tout l’année, en hiver avec ses versants blancs et en autres saisons avec la nature colorée. Grâce à cette particularité la ville devient plus attrayante, attractive et inoubliable. En 2013 Tsakhkadzor est honoré du prix de la république “Pour l’amélioration du tourisme et pour les meilleurs conditions à toutes les saisons de l'année”. Le seul raison d'être fatigué, c'est la plénitude d'impression et le repos très intéressant. À Tsakhkadzor vous pouvez toujours jouir de l’hospitalité des citoyens.

Évaluez cet article …
(0 )

Latest from